Page d'Accueil
bas du menu



Contact

Communauté de Communes des Terrasses et Vallées de Maintenon
55 rue du Maréchal Maunoury
28130 Maintenon
Tél : 02 37 27 50 34
Fax : 02 37 23 12 47



Accueil > Découvrir la communauté > Patrimoine > Chartainvilliers > Les Carnutes et les tours (...)

Les Carnutes et les tours éoliennes

Village très ancien, Chartainvilliers est célèbre pour ses deux tours éoliennes.



Comme chacun le sait, Chartres était le lieu de culte des Carnutes. Les druides exerçaient leur pratique religieuse et une résistance acharnée contre les armées de César ; on suppose que leurs territoires s’étendaient jusqu’à l’actuel Chartainvilliers. Le nom de Carnotence Vilare apparaît pendant la période Gallo-romaine et signifie maison des champs. Cette dénomination donne à penser qu’en ces lieux, de riches Chartrains venaient résider et faisaient exploiter leur terre par leurs serfs. Au fil du temps la transmission orale et l’évolution du langage firent osciller le nom du village entre Chartrainvilliers et Chartainvilliers qui au final l’emporte, bien que souvent on entende encore cette appellation.

En plus d’un radar automatique célèbre, d’un rond-point efficace, on peut voir au cœur du village deux tours presque jumelles. Ce sont deux puits. En mai 1859, un projet de construction d’une tour pour élever l’eau du puits est élaboré. Finalement deux tours seront érigées et abriteront deux pompes. Elles seront équipées de moulins à vent pour obtenir la remontée de l’eau et ainsi les habitants pourront venir s’approvisionner en eau. Monsieur Lavigne de Maintenon, construira les tours et Monsieur Lethiers, inventeur de l’appareil hydraulique, mécanicien et menuisier à Jouy installera les pompes. Les tours culminent à 10,50 m, leur diamètre intérieur est de 2,49 m sur toute la hauteur. Un réservoir d’eau d’une capacité de 6,3 m3 est situé à 3 mètres au-dessus du sol. Les tours sont construites en maçonnerie de moellons, hourdée en mortier de chaux hydraulique et de sable. Le devis de construction s’élève à 2 100 francs de l’époque.
Pour le confort des habitants, les tours fourniront 700 litres à l’heure, pompés à plus de 50 m de profondeur, de 1861 à 1920 environ. Les ailes du moulin ne résistent pas et sont remplacées par des pompes à bras en forme de roue.

Au début du XXe siècle la construction d’un nouveau château d’eau est réalisée en vue de la fourniture en porte à porte, le réseau est fonctionnel depuis le début des années 30. Les tours perdent de leur intérêt. L’apparition des gouttières peu utilisées dans la construction des bâtiments jusqu’à la fin du 19e siècle modifie l’approvisionnement en eau surtout des mares qui étaient très nombreuses dans le village.

On a peu de renseignements sur l’église. Elle porte une datation de 1696 qui correspond aux travaux de restauration entrepris par Madame de Maintenon. Les armoiries de cette Dame sont visibles sur le fronton de l’église et rappellent celles qui sont sur la tour carrée du château de Maintenon.
Si toutes ces explications vous ont épuisé, vous pouvez toujours vous reposer sur la place du Frou à l’ombre des tilleuls : le Frou veut dire lieu de rencontre.

Ces renseignements ont été collectés par Monsieur Jean-Claude Fouquet.

Chartainvilliers, page principale



adresses utiles
a vos agendas
bas agenda

Conception Café Noir