Page d'Accueil
bas du menu



Contact

Communauté de Communes des Terrasses et Vallées de Maintenon
55 rue du Maréchal Maunoury
28130 Maintenon
Tél : 02 37 27 50 34
Fax : 02 37 23 12 47



Accueil > Découvrir la communauté > Patrimoine > Houx > Houx, d’hier et d’aujourd’hui

Houx, d’hier et d’aujourd’hui

Commune au nom unique en France, Houx est riche d’un patrimoine varié et vivant qui vaut la peine d’être découvert et apprécié.



Certains Houssois l’attestent : il n’y a pas de houx à Houx, et ce, depuis longtemps. Il est donc difficile de voir là l’origine du nom de la commune. On peut seulement dire que seule cette commune porte ce nom en France.

Houx d’hier a laissé de belles marques. L’église du XIIe siècle située à côté de la Mairie est dédiée à Saint-Léger qui aurait fait pression pour abolir l’esclavage dans lequel les populations d’origine gauloise étaient tenues. À l’extérieur on remarque les baies romanes entourées de petits silex en forme d’arêtes de poissons. À l’intérieur la cloche Louise Pierre ainsi que la charpente portent les marques du temps.

La municipalité de Houx et l’association CPCF de Houx font appel aux bonnes volontés pour souscrire à la sauvegarde de ce patrimoine.

La chapelle Saint-Mamert située elle aussi sur la commune de Houx, bien que plus ancienne, ne se porte pas trop mal. Saint-Mamert fait partie du trio des trois Saints de Glace qui font trembler tous les jardiniers. On peut voir aussi sur cette commune deux moulins à eau en bordure du canal Louis XIV. Ce canal s’inscrit dans la logique de l’aqueduc de Maintenon, il a été créé pour acheminer les pierres par voie d’eau de Gallardon à l’aqueduc.
Plus rare, dans une propriété privée, un moulin à vent est construit en pierres et ne ressemble pas à ses cousins de Beauce, l’entraînement des meules se faisant par la rotation de la charpente. Il date de l’époque où la nourriture des hommes était basée sur les céréales et leur transformation en farine. En 1900, on consommait encore plus d’un kilo de pain par jour et par personne, aujourd’hui, à peine 150 g.

Houx aujourd’hui, avec 819 habitants, est l’un des premiers villages du canton à avoir réalisé des travaux d’assainissement collectif dès 1969. Le réseau couvre l’ensemble de la commune à ce jour.
Le maintien d’un café et la nouvelle salle socioculturelle entretiennent une bonne dynamique.

On ne peut évoquer Houx sans parler des ateliers de tissage qui ont débuté leurs activités dès 1936. Leurs créateurs, Jacques et Bilou Plasse Lescaine ont œuvré pendant 60 ans pour l’art du tissage. Ils travaillent pendant cette période en collaboration avec de grands artistes comme Sacha Guitry, Alfred Manessier ou Jean le Moal. Des œuvres reconnues passent les frontières (l’Accueil pour l’ambassade de France à Washington, le Lac Secret pour le Centre des Arts d’Ottawa). D’autres constituent notre patrimoine régional (la série des douze Cantiques spirituels de Saint Jean de la Croix et des Chasubles au Musée de Chartres). L’atelier est maintenant entre les mains de Christine Giraudon, leur fille, qui a créé une association pour prolonger la tradition et faire vivre ce magnifique patrimoine artistique.

Houx, page principale



adresses utiles
a vos agendas
bas agenda

Conception Café Noir